YANG SHENG: le début d’une longue histoire!

J’avais terminé l’article sur le Wai Qi Liao Fa et le Qi Gong Médical sur ces mots :

Un autre terme chinois bien plus utilisé et encore plus ancien que Wai Qi Liao Fa fait aussi l’objet d’un dépot à l’INPI et après vérification c’est bien le cas…

Avant de vous en dire plus sur ce terme chinois, je vais d’abord me renseigner auprès de l’INPI et surtout de la personne qui l’a déposé. Cette personne est loin d’être un inconnu dans le monde du Qi Gong et de la Médecine Chinoise.

Je reviendrai vers vous quand j’aurai plus d’éléments

Vous l’aurez compris, le terme en question est YANG SHENG, certains d’entre vous l’aviez deviné.

Quand on m’a signalé que YANG SHENG était aussi déposé à l’INPI, j’ai été aussitôt sur le site de l’INPI. Je commence à bien le connaître, c’est limite si je ne le mets pas dans les favoris de mon navigateur.

Effectivement, le nom Yang Sheng était référencé plusieurs fois, le plus souvent par Yves REQUENA.

Quand j’ai vu qu’il s’agissait de ce bonhomme, je me suis dit :

« oh purée, je suis pas dans la merde, c’est comme si je m’en prenais à Marlboro ».

Quand on se renseigne sur le personnage (sa page pour ceux que ça intéresse – ici ), on se rend compte que Marlboro n’est pas le meilleur exemple. Il est médecin de formation et à l’époque où je n’étais qu’à l’état embryonnaire dans le ventre de ma maman, il a connaissance je cite :

«du traitement pour arrêter de fumer avec deux aiguilles en une seule séance. Il publie avec ses confrères une expérimentation scientifique portant sur 1353 cas de sevrage de tabac contrôlé en milieu hospitalier qui fera l’objet de publications internationales. »

Et une trentaine d’années plus tard, il écrit un bouquin intitulé « arrêter de fumer en une séance d’acupuncture », comme quoi ce n’était vraiment pas le bon exemple mais c’est le premier qui m’est venu à l’esprit.

Des livres, il en a écrit plein sur la médecine chinoise et le Qi Gong.

Il est l’un des précurseurs du Qi Gong en France et plus largement en Europe.

Il est à l’origine de la FEQGAE (Fédération des Enseignants de Qi Gong, Art Energétique), une des fédérations de Qi Gong qu’il a dirigé pendant longtemps. Une des écoles où je me suis formé pour être enseignant de Qi Gong est affiliée à cette fédération.

 

Et pour couronner le tout, un des Qi Gong qu’il a ramené de Chine en Europe, fait partie du top 10 de mes Qi Gong préférés. Il s’agit du Wu Dang Qi Gong (pour ceux que ça pourrait intéresser – ici), je l’avais appris avec un de ses élèves espagnol qui ne parlait pas français voir même ne parlait pas du tout  🙂

Yves REQUENA est donc une référence et un précurseur dans le monde du Qi Gong.

Vous comprenez maintenant ma réaction initiale à l’idée de me confronter à lui pour une nouvelle histoire d’INPI.

 

 

Je ne connaissais pas ce monsieur, nous nous étions croisés deux ou trois fois mais sans plus.

Je savais qu’il faisait partie de mes contacts Facebook, je lui envoie donc un message. Il m’explique qu’il est en vacances et me demande de lui faire un mail avec toutes les explications… et là je me lâche.

Je lui fais un mail de trois pages, je reviens sur l’épisode du Wai Qi Liao Fa, il connait ma prof, son école est affiliée à la fédération. LA FEQGAE a changé de nom entre temps pour s’appeler « FEQGAE Union Pro Qi Gong ».

Et je termine mon mail sur ces mots :

Vous avez déposé le terme Yang Sheng à l’INPI dans un cadre National et International ainsi que le terme « Praticien en Yang Sheng. »

[…]

Je vous demande […] de:

  • nous dire si nous pouvons utiliser Yang Sheng à notre guise ou quels sont les cas où nous ne pouvons pas l’utiliser.
  • est-ce que je peux publier des articles sur le Yang Sheng en toute liberté
  • est-ce que je peux créer du contenu au sujet du Yang Sheng sur ma chaîne YouTube dédiée au Yang Sheng

J’ai posé ces questions à l’INPI mais ils refusent de se mouiller […]

Quelques minutes après Yves Réquéna me répond par mail qu’il avait tout lu  🙂 et qu’il m’expliquerait tout au téléphone à son retour de vacances.

Il me rappelle effectivement deux jours après. Il m’explique que le ministère du Sport s’est approprié le terme Qi Gong et qu’on ne pouvait pas l’utiliser en dehors du sport. Et que juridiquement, on ne pouvait pas revenir en arrière. Il a donc déposé le terme Yang Sheng pour éviter ce qui s’est produit avec le Qi Gong.

En résumé, en ce qui concerne le terme Yang Sheng :

  • tout le monde peut l’utiliser à sa guise
  • personne ne peut s’approprier ce terme chinois repris un peu partout dans le monde.
  • seul l’emploi de « praticien en Yang Sheng» ne peut pas être utilisé, on peut dire thérapeute en Yang Sheng ou autre chose.

Je vous ai passé les détails mais j’ai trouvé sa démarche honorable même si, comme je l’ai dit je ne fais pas partie des fédérations.

En gros, je peux continuer à écrire cet article et je pourrai même m’occuper de ma chaîne sur le Yang Sheng, ça c’est si je trouve le temps !

Et surtout tout le monde pourra l’utiliser sans avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête.

 

Bon, c’est bien joli de pouvoir utiliser ce terme mais ça ne nous dit pas ce qu’est le Yang Sheng.

 

Le Yang Sheng, qu’est-ce que c’est ?

       

 

Yang Sheng  養生   est généralement traduit par « Nourrir la Vie »,  « l’Art de cultiver la Vie »ou « Entretenir le Principe Vital ».

Il est composé de deux idéogrammes

  • Nous avons d’abord l’idéogramme Yang composé de deux caractères :

    • en haut le caractère Yáng 羊 (signifiant « mouton ») est utilisé ici comme élément de sens phonétique pour indiquer la prononciation du caractère ;
    • en bas le caractère Shí 食 (signifiant « manger ») est utilisé en général pour désigner tout ce qui a trait à la nourriture.  Il ne s’agit pas uniquement de nourriture (solide et liquide), il intègre un concept plus large d’éducation, de transmission de culture et de savoir.

L’idéogramme Yang  養  signifie « Nourrir », « Engendrer », « Éduquer », « Cultiver ».

 

  • L’idéogramme Shēng

  • Le caractère Shēng 生  montre une plante enracinée dans le sol (trait horizontal de la base) et dont la tige centrale (trait vertical) a produit deux ramifications (deux traits horizontaux supérieurs) d’où émergent un bourgeon en formation (virgule en haut à gauche).

L’idéogramme Shēng 生 signifie, quant à lui, « Se produire », « Se former », « Engendrer », « Croître », « Mettre au monde », « Faire vivre », « Entretenir », « Vie », « Vivre ».

Nous pouvons en conclure que Yang Sheng est un ensemble de procédés pour nourrir la vie, c’est l’un des principes fondamentaux qui structurent la pensée chinoise et sur lequel repose notamment la pratique des arts énergétiques et de santé chinois.

Il concerne donc tous les domaines de la vie :

  • alimentation
  • art vestimentaire
  • organisation des repas
  • gestion des émotions
  • hygiène de vie
  • harmonie aux saisons
  • sexualité
  • sommeil
  • exercices de santé
  • massages

 

 

Le Qi Gong et les arts martiaux internes font partie du Yang Sheng tout comme l’alchimie interne

Nous pouvons dire plus simplement que:

le Yang Sheng est un ensemble de méthodes pour préserver la Santé, la longévité et le bien-être

 

J’ai intitulé l’article « YANG SHENG: le début d’une longue histoire! » parce que c’est une introduction au Yang Sheng, il sera suivi de plusieurs articles sur différents aspects du Yang Sheng comme:

  • la diététique
  • les auto-massages
  • le Qi Gong
  • quelques produits de pharmacopées chinoises
  • le Feng Shui

L’objectif du Yang Sheng est :

« Apprendre à vivre en harmonie avec nous-même, les autres et le monde qui nous entoure. »

Voilà pour aujourd’hui.

Si vous souhaitez être au courant des prochains articles vous pouvez vous inscrire – ici

Bonne énergie !

Fatah

 

7 Comments

  • Denis 19 septembre 2017 at 12 h 12 min

    Merci pour cette publication , un véritable cadeau .

    Reply
    • fatah 19 septembre 2017 at 12 h 19 min

      Merci Denis 🙂

      Reply
  • Linda 19 septembre 2017 at 19 h 33 min

    Merci beaucoup.

    Reply
    • fatah 19 septembre 2017 at 21 h 36 min

      Merci à vous de me lire.

      Reply
  • Manu 19 septembre 2017 at 20 h 27 min

    Très bel article. Merci,et vivement la suite

    Reply
    • fatah 19 septembre 2017 at 21 h 37 min

      C’est sympa, merci 🙂

      Reply
  • Mohammed 20 septembre 2017 at 21 h 34 min

    Merci Fatah pour toute cette information

    Reply

Laisser un commentaire

c9e06685fda98522db3c63b1a9b0019dOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO