LA FIEVRE DU QI GONG : LE RETOUR partie 2

Dans le précédent article nous avions évoqué certaines actions menées par la fédération internationale de Qi Gong de santé (IHQF) comme « la journée mondiale du Qi Gong de Santé » et la désignation de l’ambassadeur aux multiples noms : Zhao Wenzhuo (- ici ).

On va commencer par un petit bilan de l’année 2016 pour le Qi Gong de Santé :

  • 24 groupes à travers les cinq continents
  • 34 pays et 78 villes pour faire la promotion du Qi Gong de Santé
  • 431 jeux à travers le monde
  • la formation de 13506 personnes
  • 72 conférences
  • 35 spectacles à grande échelle

Tout ceci s’inscrit dans le «Plan de développement de Qi Gong de Santé » (2013-2018), qui a été officiellement publié par le Bureau de l’Administration générale du sport en Chine. Un plan quinquennal qui arrive bientôt à son terme. Certaines tâches ont mêmes été terminées avant l’heure.

Ne vous inquiétez pas, il sera suivi du plan « Santé Chine 2030 » :

  • il a été valider par le Comité central du Parti et le Conseil d’État
  • c’est le premier plan stratégique à moyen et long terme du secteur de la santé élaboré au niveau national depuis la fondation de la République Populaire de Chine en 1949.
  • il indique l’engagement politique de la Chine à participer à la gouvernance mondiale de la santé et à respecter l’agenda des Nations Unies.

Durant les dix dernières années, la Chine s’est engagée dans la plus grande réforme du système de santé du monde. Au début du siècle, moins d’un tiers de la population chinoise avait accès à l’assurance maladie. Aujourd’hui, quasiment la totalité y a accès.

Dans les années qui viennent, la Chine sera confrontée à de nombreux problèmes de santé, liés notamment à :

  • une augmentation du nombre de cancers et de maladies cardiovasculaires
  • une population vieillissante

Pour pallier à ces problèmes, la Chine mise d’avantage sur la prévention que sur le traitement, c’est le retour des méthodes de Yang Sheng.

 

Yang Sheng

 

Une des actions les plus importantes de ce plan est une loi nationale « sans fumée » pour lutter contre le tabagisme.

C’est dans ce contexte qu’intervient le Qi Gong de Santé. Il est inscrit dans ce programme à échéance 2030. Et comme on vient de le voir, il a l’ambition de participer à la gouvernance mondiale de la santé. On n’a donc pas fini d’entendre parler du Qi gong de Santé.

Ce plan de santé Chine 2030 s’inscrit parallèlement aux objectifs de « la nouvelle route de la soie ».

On ne va pas rentrer dans les détails, mais en gros c’est un des projets phare de la Chine.

 

la nouvelle route de la soie

 

Et dans ce projet l’ASEAN y joue un rôle important.

L’ASEAN (ASANE en français), selon Wikipedia :

L’Association des nations de l’Asie du Sud-Est est une organisation politique, économique et culturelle regroupant dix pays d’Asie du Sud-Est. Elle a été fondée en 1967 à Bangkok (Thaïlande) par cinq pays dans le contexte de la guerre froide pour faire barrage aux mouvements communistes.

Mais ça, c’était avant, aujourd’hui la Chine intervient dans cette organisation même si elle n’en fait pas partie.

L’ASEAN regroupe les pays suivants : Bruneï Darussalam, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaîlande, Vietnam, ça en fait du monde !

En 2016, l’ASEAN et la Chine, le Japon et la Corée du Sud ont organisé des formations à l’enseignement du Qi Gong de Santé. Pour quelle raison ? Pour participer à « la construction de la nouvelle route de la soie ».

 

ASEAN

 

Organisée par l’Association chinoise de Qi Gong de Santé et la Fédération Internationale de Qi Gong  de Santé, la Fédération Sportive de Guangxi a accueilli les activités de formation des enseignants de Qi Gong de Santé. Elles ont eu lieu du 26 au 30 novembre 2016 à Nanning, Guangxi.

Au total, plus de 70 professeurs de Qi Gong de Santé de ces treize pays (10+3), ont participé à la formation.

A la fin, ils ont même passé les duans  😉

Pendant ces journées, ils ont fait intervenir Wang Ruo Tao  王若涛 , un expert en arts martiaux et chercheur à l’Académie chinoise de contrôle et de prévention des maladies. Il a déclaré à propos du Qi Gong de Santé que :

  • il fait partie de la culture traditionnelle chinoise de la santé
  • il incarne la philosophie confucéenne, du bouddhisme et du taoïsme
  • il l’intègre les arts martiaux et l’expérience de la médecine chinoise
  • il est le cœur du style de vie traditionnel chinois
  • il peut être intégré dans toutes les activités de la vie (travail…)

Et oui, rien que ça  🙂

C’était aussi l’occasion pour Qi Feng, le directeur adjoint de l’Association chinoise de Qi Gong de Santé, de déclarer:

 

« Le Qi Gong de Santé est une partie importante de la culture traditionnelle chinoise, il s’est répandu à travers les cinq continents dans plus de 50 pays. La Chine et l’ASEAN, le Japon et la Corée du Sud à travers leurs échanges et leur proximité géographique ont une longue histoire commune […].  La formation au Qi Gong de Santé permettra également de promouvoir l’amitié et les échanges entre les pays asiatiques. »

D’un côté, ils ont qualifié la Malaisie, Singapour, le Japon et la Corée du Sud comme étant de « vieux amis » du Qi Gong de Santé et les autres comme étant des «nouveaux amis». Autrement dit, on a les anciens qui sont déjà rodés et les nouveaux qu’il faut convertir.

Et pour ces derniers, c’est un succès. Le comité olympique cambodgien a déclaré qu’il allait s’impliquer dans la promotion du Qi Gong de Santé dans son pays.

 

ASEAN 2

 

Ils ont réitéré tout ça cette année à Nanning pendant l’expo Chine-ASEAN 2017.

Ils ont prévu d’ouvrir une base de formation en Chine à Kunming, la ville de l’éternel printemps, près du Lac de Dianchi, pour accueillir les étudiants des pays asiatiques, l’objectif étant de l’étendre à une vingtaine de pays.

Pour avoir une idée de l’impact du Qi Gong de Santé à travers le monde, je vous invite à aller visiter cette page.

Si vous descendez  en bas de la page vous allez certainement tomber sur une association de votre pays qui participe activement à la promotion du Qi Gong de Santé :

http://ihqfo.shandongyuanhe.com/

Le phénomène touche toute notre bonne vieille planète !

 

La Communication du Qi Gong de Santé

La Chine utilise tous les moyens de communication qu’ils soient traditionnels ou plus modernes pour diffuser le Qi Gong de Santé.

Les médias

  • Le magazine « Health Qigong », 《健身气功》杂志

 

Média

 

  • le China Sports Daily,
  • le site officiel de l’Administration générale du Sport du gouvernement
  • l’Agence de presse Xinhua
  • le Quotidien du Peuple
  • le Guangming Daily
  • la Télévision centrale de Chine (CCTV) et la télévision éducative
  • d’autres médias grand public

 

Les plateformes Web

 

Il existe deux principaux sites internet :

http://www.ihqfo.org  pour  la fédération internationale de Qi Gong de santé

http://www.chqa.org.cn pour l’Association Chinoise de Qi Gong de Santé

Et la plateforme WeChat 微信. La majorité des chinois utilise cette plateforme. Même nous qui voulons communiquer avec les personnes vivants en Chine, passons par l’application mobile. C’est un mélange de Skype et Whatsapp.

 

wechat

 

Via ces médias et ces outils, la Chine veut toucher les publics du monde entier.

On y trouvera :

  • la publication d’informations relatives au Qi Gong de Santé
  • la formation à distance
  • les inscriptions pour être instructeurs et arbitres
  • la formation pour la gestion des évènements
  • l’enregistrement de ces évènements
  • et bien d’autres choses à venir

 

La professionnalisation du Qi Gong de Santé

Selon Chang Jianping, le boss de la fédération internationale de Qi Gong de santé, le fort développement du Qi Gong de Santé, pousse les pratiquants à vouloir enseigner et donc se professionnaliser. Il veut accélérer :

  • l’internationalisation
  • le professionnalisme
  • l’aspect commercial
  • le développement de la technologie de l’information

La professionnalisation dans le domaine du Qi Gong de Santé est donc une priorité, pour se faire il prévoit:

  • la profession d’arbitre international
  • la profession d’instructeur dans le domaine social
  • de développer un ensemble d’outils d’enseignement professionnel avec des règles professionnelles.
  • la conception d’un programme d’études qui va déboucher sur la certification des enseignants en interne comme à l’international.

Pour former la crème de la crème du Qi Gong de Santé, ils ont créé le programme Elite “精英计划”, d’une durée de 2 ans et demi. Une première session s’est terminée en 2016. Elle a remporté un grand succès.

 

Qi Gong de Santé et tourisme

Et oui, ils se sont même mis au tourisme.

Ils ont formé plusieurs partenariats comme par exemple avec le mont Wutai, pour un tourisme plus axé pour le sport.

Et pour le tourisme de santé, ils s’orientent vers les établissements médicaux qui peuvent proposer des soins de santé pour le public ainsi que les organismes de retraite.

 

Qi Gong de Santé et la recherche

L’Association Chinoise de Qi Gong de Santé a quant à elle multiplié les partenariats avec les Universités, les centres de Santé.

Elle travaille sur :

  • des nouveaux Qi Gong et leur musique associée pour compléter la dizaine existante.
  • sur les résultats que peut permettre le Qi Gong dans le domaine sportif, pour être plus présent dans le Sport.

Elle planche sur les autres « axes » du Qi Gong :

  • la Médecine Chinoise (elle avait déjà fait) mais elle complète ces recherches avec le Tui Na, la Moxibustion et l’Acupuncture
  • la poésie
  • la peinture

On n’est plus dans le sport  😉

Elle continue a organisé le Forum Scientifique Mondial Qi Gong Santé, le troisième a eu lieu à Singapour et a rencontré beaucoup de succès.

 

forum qi gong

 

Plusieurs sujets ont été abordés en dehors du Qi Gong de Santé bien sûr:

  • la médecine chinoise
  • la prévention sanitaire
  • le Qi Gong dans les livres anciens
  • le développement de logiciels dans le cadre du Qi gong de santé

Le constat

Si on fait un petit bilan, j’ai  l’impression que le slogan inavoué de la Chine est :

« Le Qi Gong est mort, vive le Qi Gong de Santé »

1949, c’est l’année de la création de la République Populaire de Chine et c’est aussi l’année où ce même gouvernement a organisé la compilation de méthodes « ancestrales » sous le terme Qi Gong.

Jusqu’à la fin du XXème siècle, on a eu un développement du Qi Gong en dents de scie, on passe de la clandestinité à « l’âge d’or du Qi Gong » ou « fièvre du Qi Gong » suivi d’une descente aux enfers.

J’avais repris les grandes lignes de cette époque dans cet article « Pourquoi le Qi Gong n’est pas aussi populaire que le Yoga ? » Pour en savoir plus, vous pouvez vous référer à cet ouvrage de David Palmer « La fièvre du qigong ».

Pour faire oublier cette « mauvaise période » et reprendre le contrôle, la Chine a repris les choses en main au début du XXIème siècle. Comment ? En reprenant les bonnes vieilles recettes de 1949 :

  • elle a repris un groupe d’experts venu d’horizons différents pour « compiler » des Qi Gong traditionnels
  • elle se base sur des recherches médicales et scientifiques
  • elle joue sur le côté traditionnel
  • les pratiques sont simples à exécuter et efficaces (ce qui ne veut pas dire que leurs assimilations soient rapides, comme tout Qi Gong même au bout de 50 ans de pratique, on n’a pas fini de le découvrir 😉  )

On renomme tout ça en « Qi Gong de Santé » et là on a une belle leçon de marketing !

La principale différence entre les années 50 et aujourd’hui c’est la cible. On passe d’une population sino-chinoise à une population mondiale.

Selon les dire de ces représentants, les débuts ont été difficiles mais aujourd’hui, bien qu’il reste encore du travail, la machine est lancée !

Les personnes qui découvrent le Qi Gong via ce nouveau concept qu’est le « Qi Gong de Santé » ne peuvent y voir que des bénéfices :

  • leurs enseignants sont des athlètes chinois, experts en arts martiaux 32ème dan de Wushu (je sais ça n’existe pas 😉 ).
  • pour elles, une coupe nationale ou internationale de Qi Gong peut sembler normale.

 

qigong France

 

J’ai pu m’entretenir avec quelques personnes qui participent à ces compétitions. Elles ont toutes en commun cette passion du Qi Gong et un plaisir immense à assister à ces manifestations, c’est la « magie du sport ». J’ai pris plaisir à avoir ces échanges avec eux. Cet engouement fait plaisir à voir (oui il y a beaucoup trop de répétitions du mot « plaisir » mais je vais les laisser, le Qi Gong c’est aussi du plaisir, et voilà deux de plus 😉  ).

Ça ne change en rien mon ressenti sur ces compétitions (- ici)

Par contre, je me dis que toutes les petites modifications qui s’opèrent à tous les niveaux à force de pratique, vont un jour ou l’autre leur faire prendre conscience des limites d’une pratique sportive.

Ces pratiquants chercheront alors à en savoir plus.

Et là deux solutions s’offrent à elles:

  • soit elles se tourneront vers les autres Qi Gong et elles auront donc une autre approche
  • soit les instances du Qi Gong de Santé vont penser à tout ça et créer des « duans » supplémentaires pour les accompagner dans leurs progressions.

 

Les autres différences depuis les années 50.

Nous ne sommes plus dans le contexte des années 50. Une grande partie de la population mondiale est déjà formée à la pratique du Qi Gong, elle n’a pas eu besoin que les institutions chinoises décident de le « packager » en y mettant que ce qu’elles estiment bien pour l’humanité. On a vu ce que ça a donné pour la Médecine Chinoise. Après il faut reconnaître tout de même qu’il y a des bonnes choses dans ces packages comme dans ceux de la Médecine Chinoise (on y reviendra dans les prochains articles).

Revenons sur quelques-unes de ces différences depuis plus d’un demi-siècle.

  • On va commencer par la plus visible, celle que j’utilise pour partager ces informations avec vous : Internet et les réseaux sociaux. Aujourd’hui, l’information se diffuse à vitesse grand V à travers la planète même si elle bloque parfois à certains endroits, sans un VPN pour lire sa messagerie GMAIL 😉
  • Pendant la révolution culturelle (1966-1976), des pratiquants de Qi Gong étaient envoyés en camps de concentration (Laogai). Certains de ces grands maîtres ont fuis le pays. Ils ont pu ainsi enseigner leurs arts aux autres peuples (les arts martiaux, le Qi gong, la médecine chinoise, la calligraphie…).
  • Il y a aussi, la « migration » inverse. Quelques occidentaux et autres, ont pu se rendre en Chine pour apprendre et revenir enseigner ce savoir. Pour mieux se faire accepter, ils ont dû apprendre la langue et s’adapter aux coutumes locales. Ces coutumes peuvent parfois sembler « incohérentes » (pour rester poli) à un esprit occidental. Je trouve qu’on ne rend pas assez hommage à ces personnes (je le fais ici à ma petite échelle).

« MERCI à toutes celles et ceux qui se sont engagés, qui ont souvent fait beaucoup de sacrifices, pour que nous puissions avoir accès à un savoir qui sans eux serait resté caché ».

Comme on est dans les remerciements, je vais en remettre une couche.

Alors merci à mes élèves (même si maintenant j’en ai plus, je suis en phase de transition 😛  ), qui avec leurs questions, m’ont obligé à faire des recherches et donc à progresser avec eux.

Merci à mes patients, qui malgré eux (ou presque) viennent avec des pathologies que je n’ai jamais vu et qui m’oblige aussi à progresser.

Et enfin, merci à vous qui me lisez dans tout le globe, je ne pensai pas que la communauté francophone était autant présente à travers le monde 😉 . On ne dirait pas comme ça, mais ça me prend énormément de temps à faire ces articles et là encore j’apprends aussi grâce à vous.

 

Merci

Bon ça c’est fait  😉

Dans le prochain article, nous allons aborder les questions que suscitent cette nouvelle « politique » de Qi Gong de Santé à l’échelle mondiale, notamment la professionnalisation de son enseignement. Et ça ne va pas forcément plaire à tout le monde 😉 .

 

Si vous souhaitez être au courant des prochains articles vous pouvez vous inscrire – ici

 

Bonne énergie !

Fatah

 

3 Comments

  • xiaolaoshi 4 novembre 2017 at 15 h 58 min

    Merci pour cette article riche en enseignement!!

    Reply
    • fatah 4 novembre 2017 at 19 h 41 min

      C’est un plaisir de te retrouver ici cher XIAO LAO SHI 🙂

      Reply
  • Mohammed 5 novembre 2017 at 17 h 04 min

    Bravo Fatah pour ces articles qui nous ouvrent la voie sur d’autres horizons..

    Reply

Laisser un commentaire

d42926245f6ff15bae719f3fd4647280PPPPPPPP