COVID-19, les esprits s’échauffent !!!

COVID-19, les esprits s’échauffent !!!

« Racolage », « bande de bouffons », « prostitutions » sont des mots utilisés pour qualifier les personnes qui multiplient les interventions sur le Net en proposant des Qi Gong en vidéo enregistrés ou en Live pour  » Booster l’immunité » et lutter donc prévenir et lutter contre les virus !

En prenant du recul on s’aperçoit très rapidement que le problème est le même depuis 1949, celui de la définition du Qi Gong, date à laquelle ce terme a été adopté à la création du parti communiste chinois. A cette époque certains maîtres chinois ont timidement exprimé leur désaccord mais pour les même raisons qu’aujourd’hui, ils n’ont pas insisté.

On traduit généralement Qi Gong par travail des souffles ou plus exactement « maîtrise du Qi », ce qui ne veut pas dire grand chose et donc chacun peut y mettre ce qu’il veut dérrière. On attribut généralement l’origine du Qi gong au taoïsme mais on pourrait remonter encore plus loin dans le chamanisme. Mais aujourd’hui, la plupart s’accorde à en prendre la vision très limitiée et politisée que nous donne la Chine.

J’ai eu la prétention de faire un blog pour expliquer certaines choses mais je me suis retrouvé à passer des heures à écrire des articles que je n’ai pas publié pour ne pas avoir à me prendre la tête avec certains directeurs d’écoles de Qi Gong ! Quelques uns me dénigent sous pretexte que j’énonce certaines réalités qui les dérangent. Heureusement que les enseignants qui sortent de leurs écoles ne sont pas de leur avis. J’ai la chance d’enseigner aussi aux prof de Qi Gong, ce qui fait de moi un prof de profs de Qi Gong… Qu’est ce que ça change ? Pas grand chose et ce n’est pas une raison pour avoir plus de légitimité qu’un autre. Mais ça me permet de voir qu’il y a plusieurs grilles de lecture. La mienne est taoïste et chamanique, elle m’a permis de comprendre que quel que soit la nature des qi gong appris et enseignés (martial, de santé, sexuel, médical, spirituel…) les bases sont communes et celui ou celle qui prend cette voie le comprendra aisément.

Officiellement, ma casquette est celle du Qi Gong Liao Fa qu’on appelle aussi Qi Gong médical mais c’est très réducteur parce que je suis sur tout les tableaux. Mais la pratique et l’enseignement de la branche qu’on appelle médicale nous montre très rapidement les limites de ce qui est véhiculé officiellement, à savoir que le Qi Gong est sans danger et que ça ne peut faire que du bien ! Oui effectivement si on prend les Qi Gong dit de Santé c’est presque le cas puisque tout est borné pour que ça parte le moins en sucette possible et c’est une bonne chose, je préconise à mes « usagers » de chercher des cours de Qi Gong de Santé, au moins je suis sûr qu’ils resteront dans une « zone de sécurité ».

Dans le contexte actuel, tout le monde a sa propre grille de lecture et certains veulent aider leur concitoyens… Les sachants savent pertinament que la pratique du Qi Gong nécessitent d’avoir de bonnes bases et d’être corrigé pour ne pas avoir à prendre de mauvaises habitudes ! Ces mauvais ppratiques peuvent générer de problèmes qui peuvent être d’ordre physique, émotionnel, énergététique voir psychologique, ce qu’on appelle les déviations du Qi ! Et quand ils voient ce déferlement de propositions dans tous les sens de cours et de lives de Qi Gong proposés à des personnes qui n’ont parfois jamais entendu parler du mot Qi Gong, ils peuvent péter les plombs ou être indignés… Certains profitent de la situation pour vendre leur cours, ce qui pour certains est « honteux » parce qu’ils jouent sur la peur… Mais une grande partie propose gratieusement leur service et sont sincères dans leur démarche.

Personnellement, sans prétention, je fais partie des personnes les mieux placées pour comprendre que le Qi Gong peut être dangereux à plusieurs niveaux, c’est mon job, je reçois en cabinet ces personnes qui ont justement ces déviations du Qi et j’enseigne comment faire face à ces problèmes ! Mais je préfère me dire que c’est l’occasion pour les novices de découvrir le Qi Gong, quel que soit les motivations de celles et ceux qui proposent leurs services. Mais qu’ils rappellent, au moins, avant chaque début de cours que pour les novices il ne s’agit que d’une initiation et que s’ils veulent continuer ce sera au près d’un enseignant qui les corrigera.

En ce qui me concerne, je n’ai fait qu’alerter sur le fait de ne pas pratiquer le Qi Gong en cas de symptômes de Covid-19 ou tout autre grippe (fièvre…) au risque d’accroître les symptomes voir d’en déclancher d’autres. J’ai délibérement bloqué les commentaires pour ne pas avoir à répondre à toutes celles et ceux qui voudrait m’expliquer le contraire! J’ai autant d’arguments pour vous faire adorer le Qi Gong que pour faire en sorte que vous preniez vos jambes à votre coup et que vous lui tourniez le dos définitivement. Mais je préfère la première approche et pour ça, il y a beaucoup à faire en terme de communication et ça c’est censé être le job de personnes qui tardent à le faire…

Bref, bonne pratique et bon Qi !

Fatah 🐉

Laisser un commentaire

Fermer le menu