Usagers de Médecine Traditionnelle Chinoise !

Je rédigeais tranquillement la troisième partie de mon article sur le Qi gong de Santé, quand sans raison apparente, je décide d’aller voir du côté du DIRMéch.

 

Dirméch

 

J’avais compris qu’ils avaient publié des vidéos sur les Assises de la Médecine Chinoise à Lyon.

Je les ai enchaîné jusqu’à ce que je bugge sur une phrase dans laquelle on parle des « usagers » de la médecine traditionnelle chinoise.

« Mais de quoi parle-t-on ???? »

 

La Médecine Traditionnelle Chinoise

Ça fait bizarre d’écrire « Médecine Traditionnelle Chinoise », jamais je n’utilise ce groupe de mots ensemble, à la rigueur MTC quand je prends des notes mais c’est tout.

Je crois que c’est Maciocia qui a écrit dans son bouquin de 15 kg, « les principes fondamentaux de la médecine chinoise », qu’on ne devrait pas utiliser le mot « traditionnelle ».

La Médecine Chinoise est une médecine dont les textes fondateurs (Huang Di Nei jing, Shang Han Lun…) restent le socle sur lequel elle s’est construite. Les praticiens, d’hier comme d’aujourd’hui, doivent sans cesse y revenir sous peine de ne pas faire de médecine chinoise.

Le fait d’utiliser le terme « traditionnelle » signifie que c’est une médecine figée dans le temps. Hors c’est une médecine « vivante » qui évolue constamment. Des nouveaux symptômes liés à  notre siècle apparaissent et la médecine chinoise doit s’adapter.

J’aurai voulu vérifier qu’il s’agit bien de Maciocia mais  en ce moment je suis « sans cabinet fixe » et mes livres sont dans des cartons. Mais il me reste mon dictionnaire Larousse français- chinois.

Quand je vais chercher la définition de Médecine Chinoise, je dois d’abord aller dans « Médecine » puis on trouve :

Médecine traditionnelle (chinoise) 中医  [zhōngyī] 

Sans autre explication, alors on va rentrer dans les détails :

中 zhōng signifie Milieu dans le sens de 中國 (Zhong Guo) qui veut dire “Empire du milieu” (la Chine)

医  yī signifie Médicine

Où est passé « traditionnelle » ?

Je vais dans mon dico à « traditionnel »  et là j’ai :

Traditionnel,elle adj (fondé sur la tradition) 传统的 [chuántǒng de]

Alors pourquoi, en occident on a rajouté « Traditionnelle » alors que les chinois ne l’ont pas fait ?

Ça veut dire quoi, qu’on est mieux placé qu’eux pour définir leur propre médecine ?

Bon bref, chacun fait ce qu’il veut. Pour ma part, je vais continuer à parler de Médecine Chinoise.

 

Les usagers de la médecine chinoise

Si j’ai bien tout compris, on ne doit plus parler de « patient » mais d’ « usager ».

Déjà que quand j’entends « client », j’ai toujours les mêmes réactions épidermiques même 15 ans après, alors « usager »…

Je ne sais pas pour vous, mais les seuls fois où j’entends parler d’usagers, c’est dans le cadre « des transports », les usagers de la SNCF, les usagers de la route.

Si on prend la définition d’usager (on reste chez Larousse):

  • Personne qui a recours à un service, en particulier à un service public, ou qui emprunte le domaine public : les usagers de la route.

  • Personne utilisant une langue :Les usagers du français.

  • Titulaire d’un droit d’usage. (Le féminin usagère est rare.)

J’en conclus que la médecine chinoise est un « service ».

Moi, je pensais que c’était une médecine, pas une médecine « douce » ou « complémentaire », à la rigueur une médecine « alternative » ou parallèle mais pas un « service »…

En écrivant cette dernière phrase, j’entends, au même moment un personnage de dessin animé avec un gros lapin blanc, dire :

« Je sens le désespoir envahir mon cœur »

Jusqu’à ce moment, je ne comprenais pas pourquoi j’avais laissé ma télé allumer sur la chaîne Gulli (chaîne française pour les gamins) à 1h00 du matin.

Oh, oh, attendez une minute, il y a d’autres phrases :

« Transformer la vérité ça veut dire mentir »

« La vérité c’est la liberté »

Oh zut, l’épisode est fini, en tout cas je n’aurais pas pu mieux dire sur le sujet!

 

Rekkit

C’est Rekkit, le lapin.

Le « lapin blanc », c’est symbolique. J’ai longuement hésité avant de choisir un nom pour ce blog.

J’avais le choix entre :

  • Dragon du bled (pour plein de raisons…)
  • Le Lapin sur la lune ou le Lapin de jade
    • Dans l’Astrologie Chinoise je suis « Lièvre ».
    • Dans la mythologie chinoise « le lapin sur la Lune » (玉兔 ; yù tù ; « lapin de jade ») est l’animal qui accompagne la déesse de la lune Chang’e. Il lui prépare l’élixir de longue vie. En gros le lapin est un « guérisseur alchimiste».
    • Après, il y a la symbolique du lapin blanc d’Alice au pays des merveilles et de Matrix.

 

le lapin de jade

 

Bon, revenons à nos USAGERS, même le fait de l’écrire n’est pas sérieux !

Donc soyons un peu sérieux, vous pensez vraiment que ça va rentrer dans le langage courant ?

Oui, si on prend l’exemple du « bilan énergétique ».

 

LE BILAN ENERGETIQUE

Je ne sais pas ce qu’il en est pour les autres pays, mais en France, seuls les médecins ont le droit de faire un diagnostic. Les non-médecins qui pratiquent la Médecine Chinoise utilisent le terme bilan énergétique.

Je ne sais toujours pas ce que ça va dire, mais ça permet d’éviter d’être accusé d’exercice illégal de la médecine, à ce qu’il parait.

Pourtant si je reprends mon dictionnaire à « diagnostic », j’ai 诊断 Zhěnduàn. Et c’est aussi le terme utilisé dans les universités de Médecine Chinoise.

Donc d’un côté, on nous demande d’utiliser les termes « bilan énergétique » et de l’autre, on doit s’appuyer sur une littérature qui utilise le terme « diagnostic » (pas un livre sur le bilan énergétique) :

 

diagnostic et bilan énergétique

STOP, on arrête les bêtises, tout ça est valable pour être tranquille au niveau de la « LOI ».

Là, on est censé être dans des assises, un lieu de réflexion pour la reconnaissance de la Médecine Chinoise, ce qui implique l’utilisation du vocabulaire propre à cette médecine.

 

Stop médecine traditionnelle chinoise

 

Au lieu de « réintégrer » le terme « diagnostic », on reprend un mot communément utilisé pour le redéfinir, on passe du terme « patient » à « usager » !!!

Quel est l’intérêt ? C’est une question rhétorique…

OK, je n’avais qu’à assister à ces assises et je n’aurais pas découvert  la disparition des  « patients ».  Mais bon, m’étant délibérément mis à l’écart des fédérations de Médecine Chinoise et des réseaux sociaux, je n’ai appris l’existence de ces assises que tardivement.

Entre temps, j’avais participé activement à planifier la venue de mon professeur chinois en faisant en sorte de satisfaire le plus de monde possible. Tout le monde avait fait des compromis dans leur emploi du temps. Je ne pouvais pas revenir en arrière.

Ne pouvant pas m’y rendre, j’ai incité les autres personnes (article, Facebook, commentaires…) à s’y rendre…

Bref, j’espère que ce n’est que provisoire et que vous allez revenir sur :

  • Bilan énergétique -> Diagnostic
  • Usager -> Patient
  • Médecine « traditionnelle » chinoise -> Médecine Chinoise (dans ce cas, ça fait 50 ans que ça dure, il peut y avoir prescription mais quand même…).

 

LE BILAN

C’est mon premier article sans un seul émoticône.

On va essayer de patienter et voir ce que tout ça va donner.

Si je persiste à affirmer que :

  • Je suis praticien en Qi Gong Médical
  • J’ai des patients
  • Je fais des diagnostics

Je risque de finir derrière les barreaux et dans le meilleur des cas j’aurai juste à payer des amandes.

 

usager médecine chinoise

 

Si vous souhaitez être au courant des prochains articles vous pouvez vous inscrire – ici

Bonne énergie !

Fatah

PS:

Sur Facebook, j’ai eu droit à :

En France en 2017 l’ensemble des gens qui font appel à une médecine QUELLE QU’ELLE SOIT s’appellent « USAGERS ».

Ce à quoi j’ai répondu :

Wouahhhhh j’ai dû passer trop de temps dans ma grotte de Dragon du Bled cette année, je n’ai rien vu venir, il était tant que j’en sorte !!!

On va partir du postulat qu’en 2017, nous sommes tous des usagers d’une médecine. Comme ça pas de polémique !

Juste pour le FUN, si des personnes peuvent prendre 60 secondes pour répondre à ce tout petit sondage, histoire de voir si je suis le seul à n’avoir rien vu venir  😉

C’est valable aussi pour les autres pays que la France.

Voici le lien :

Usagers de  Médecine Traditionnelle Chinoise : LE SONDAGE

Comme on dit :

« Soyez modeste pour accepter vos erreurs, intelligent pour en tirer une leçon et mature pour les rectifier »

Merci

 

7 Comments

  • Fabrice 6 novembre 2017 at 7 h 15 min

    Très juste !!! et avec beaucoup d’humour !
    Fabrice

    Reply
  • Fabien Lo Cicero 6 novembre 2017 at 8 h 09 min

    Très intéressant à lire… Dans les faits je pense que ce sont juste des mots et des carcans juridiques qui ne nous empêche nullement de faire du bien autour de nous que ce soit des patients, des clients, des usagers, des élèves, des amis ou des frères tout simplement 🙂

    Reply
  • No-stress 6 novembre 2017 at 9 h 04 min

    Sympa, ça ouvre toujours l’esprit de remettre en cause les « données brutes » ;o)
    Pour lancer une autre piste prise dans le texte:
    <>
    est peut-être aussi une croyance erronée, la tradition est avant tout vivante donc en mutation/transformation Peut-être qu’associer « figé » à « tradition » est une vision écrite de la tradition et non oral …
    Encore bravo pour vos articles « qui osent » :o)

    Reply
  • No-stress 6 novembre 2017 at 9 h 05 min

    La phrase de citation qui a sautée :
    Le fait d’utiliser le terme « traditionnelle » signifie que c’est une médecine figée dans le temps

    Reply
  • Marie-Hélène Soubeyrand 6 novembre 2017 at 9 h 48 min

    J’avais déjà remarqué que le mot “patient » était remplacé par le mot “client” notamment sur les sites présentant des cliniques psychiatriques privées au Canada.
    Exemple : CÉNAA multidisciplinaire à La Prairie, Montérégie
    514-265-8383
    ________________________________________

    Centre multidisciplinaire. Services d’évaluation et d’intervention. Équipe composée d’un médecin et de professionnels expérimentés et diversifiés. Clientèle de 0-100 ans. Français et anglais.

    On peut imaginer la dérive dans laquelle on glisse !!!
    Il me semble que dans une société où la santé devient un commerce lucrtif et la médecine un service cela devient normal d’utiliser le mot « client » ou pourquoi pas « usager ». Avis très perso !!!

    Reply
  • Nassee 6 novembre 2017 at 13 h 13 min

    Tout les praticiens peuvent faire de la médecine chinoise mais pas dans sa globalité.
    La seule interdiction est l’acupuncture. Ensuite les termes objectivement c’est de la sémantique, le plus important est de pouvoir aider les personnes qui viennent demander une aide.
    Moi qu’on m’appelle client usager ou patient c’est pas grave. Ce que je demande c’est qu’on trouve d’où viennent mes douleurs et qu’après j’aille mieux.
    Faites des bilans énergétiques ou des diagnostics mais trouver l’origine de mes maux

    Reply
  • fatah 6 novembre 2017 at 14 h 59 min

    Merci pour vos commentaires. Oui le plus important c’est le patient et son traitement et les mots pour lui n’ont pas d’importance. C’est ce que je dis et je répète souvent. « Qu’importe qu’un chat soit gris ou blanc tant qu’il attrape des souris » MAIS ici le sujet n’est pas le « patient » mais la reconnaissance d’une médecine. La Médecine Chinoise à son propre vocabulaire et ses propres règles, si on commence à falsifier ce vocabulaire et ces règles on est plus dans la Médecine Chinoise. J’aurai pu donner plein d’autres exemples. Il ne faut pas se tromper de débat 😉

    Reply

Laisser un commentaire

07ef42edd05b5d102a19f670482af52cDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDD