Reconnaissance de la médecine chinoise : Reset or not reset?

Reconnaissance de la médecine chinoise : Reset or not reset?

Je fais partie des nombreux sceptiques qui ont donné « timidement » leur confiance à la Dirméch pour une seule raison, ils ont réussi l’exploit de rassembler un « collectif » jamais vu jusqu’ici pour la reconnaissance de la médecine chinoise pour les non-médecins.

Contrairement à ce qu’ils ont annoncé, beaucoup sont quand même restés à l’écart.

Mais le fait de voir des personnes qui font l’unanimité comme Éric Marié et Christophe Andreau se mettre en avant (clip vidéo de promotion…) et de réunir des personnes qui ne peuvent pas se voir juste pour cette cause en a convaincu plus.

Pas la peine de revenir sur les aberrations et le manque de communication de la Dirméch, on va aller directement à leur dernier communiqué :

https://www.dirmech.org/articles-communiques?fbclid=IwAR1kLP7i9VJxB8UAx4BT9YS1rnXQAhu1PtsoIxS8Sn9RS8DPXtyBjz2nKw0

On ne va pas le décortiquer, je vais juste reprendre un paragraphe:

« L’objectif fondamental étant de faire parler d’une seule voix l’ensemble des professionnels et d’envoyer un message d’unité indispensable aux autorités quant aux négociations et avancés à venir. Or il apparait que ce fonctionnement n’a pas été respecté générant ainsi la défiance de l’institution parlementaire à l’égard de certaines organisations créant une confusion dans les échanges qui visaient pourtant à transmettre un message d’unité. La Dirméch déplore cette situation et le manque de sérénité durant les négociations tant pour nous organiser efficacement que pour construire ensemble. »

Il est trop facile de revenir sur chacun des points évoqués ici et de les « démonter » mais ce n’est pas le but. L’ensemble de ces professionnels le feront bien mieux que moi et avec plus de légitimité. La CFMTC a commencé à le faire:

« Contrairement à ce qui a été dit, aucun ni aucune des co-présidents de la CFMTC ni des Organisations Professionnelles signataires ne se sont permis de contacter directement aucun parlementaire. »

Avant de se plaindre de « la défiance de l’institution », il fallait d’abord s’occuper de la défiance des praticiens et des étudiants en médecine chinoise vis-à-vis du manque de communication et de cohérence de la Dirméch.

Je peux en parler pendant un moment, j’ai écrit trois articles là-dessus et plusieurs interventions sur Facebook… Mais là encore c’est inutile de revenir dessus. On va donc aller dans le vif du sujet.

Je le répète, c’est un exploit d’avoir réuni autant de personnes après une quarantaine d’années de désillusion. Nous devons capitaliser sur ça mais il est clair que la Dirméch a perdu en crédibilité et en soutien.

Dans tous les cas :

Paris, Paris, Paris

La Dirméch a choisi Lyon, j’y suis 15 jours par an. Je fais Nantes-Lyon en TGV, je suis obligé de passer par Paris, c’est symbolique mais Paris est le centre « du monde » qu’on le veuille ou non c’est un fait !

– Tout se passe à PARIS (repris d’un de mes commentaires sur les réseaux sociaux):

o les députés, parlementaires et sénateurs montent sur Paris…
o quand le peuple est content, il monte sur Paris (coupe du monde…)
o quand il n’est pas content, c’est pareil même s’il doit se faire gazer comme en ce moment…

Lyon, c’est sympa mais c’est la ville N°2, qui dit deux dit toujours derrière, même Gérard Colomb est retourné à Lyon la queue entre les jambes, ça prouve qu’il ne servira à rien pour cette reconnaissance…

On doit donc tout faire à Paris sinon il y a Bruxelles mais là encore tout se prépare à Paris.

Capitaliser sur le travail accompli

« de de praticiens, d’enseignants et de chercheurs dont le niveau de formation, l’expérience clinique et le parcours, ont été validés selon les critères les plus objectifs possibles (diplômes officiels, qualifications universitaires, publications, recommandations d’autorités…). »

ainsi que

« des experts dans les domaines de la linguistique, de la traductologie, de la sinologie et de la création de néologismes, qui ont été associés à cette réflexion sur la terminologie. »

La CAFMC nous a pondu un certain nombre de recommandations sur la nomenclature des termes autour de la Médecine Chinoise et pour le coup cette fois-ci elle a fait l’unanimité de ces organisations qui soi-disant sèment la « confusion »…

Perso, le seul point qui manque mais qui est de taille c’est le terme « diagnostic de médecine chinoise » qui n’est pas dans cette nomenclature, mais c’est déjà un très gros travail accompli et on en voit aucune trace dans le dernier communiqué de la Dirméch.

Ces dernières années je me suis tenu loin des Fédés et des organisations pour des raisons évidentes. Récemment encore, j’ai assisté à un directeur d’écoles qui décrédibilisait le DNMTC et privilégiait le diplôme de son école… Bref…

On m’a même demandé de créer ma propre fédération de praticiens de Qi Gong Médical et de faire en sorte de l’intégrer dans le microcosme des Fédés existantes, c’est une très mauvaise idée, ma diplomatie s’arrête là où ma nature de dragon du bled commence… Si d’autres veulent le faire, je me ferai un plaisir d’intervenir en tant que « consultant indépendant » c’est tout !

Ces Fédérations et ces organisations ont leur utilité et le fait de combattre sous la même bannière est un exploit et nous devons garder cette dynamique. A l’heure où j’écris ces lignes, les fédérations et organisations manifestent leur intentions de rester unis avec ou sans Dirméch.

Et pour cela…

Deux possibilités s’offre à nous :

  • Garder la Dirméch mais changer tout de l’intérieur
  • Refaire une autre structure

Quelques pistes

La composition de cette structure :

Il est inutile de revenir sur la structure actuel… Si, si c’est mieux alors on va en proposer d’autres :

Conseil de Sages

Depuis la nuit des temps, le conseil de sage est une formule qui marche bien et qui a fait ses preuves.

Ici, il nous en faudrait une adapter à notre époque :

  • Parité homme femme à respecter
  • Représentants de la Médecine Chinoise :
    • Médecins
    • Et non-médecins
  • Représentants des étudiants
  • Représentants des usagers

La communication

 Là aussi pas la peine de revenir sur ce qui a été fait…

Ce serait bien d’avoir une newsletter mensuelle avec :

  • Ce qui a été fait
  • Ce qui reste à faire
  • Les points de blocage
  • ….

Des débats « ouverts» entre ces institutions parlementaires et les personnes gravitant autour de la médecine chinoise (praticiens, étudiants, usagers, curieux et ceux qui seraient contre…).

Des débats entre nous, comme l’a fait l’OSMC récemment à Strasbourg. Je ne fais pas partie de cet organisation mais c’était ouvert à tous et très instructif.

Qu’on me dise pas que Strasbourg c’est loin, j’ai fait Nantes-Strasbourg en passant par Paris (Paris, Paris, Paris), oui  en avion c’est direct mais je vais aux Antilles pour promouvoir le Qi Gong Liao Fa et de Nantes je dois faire une escale où ???? A Paris !!!!

Trouver un SLOGAN et un LOGO pour cette reconnaissance. On doit avoir quelques choses de reconnaissable qui résume ce que je dis souvent :

« Certaines personnes ont oublié qu’AUCUNE des grandes figures qui ont fait la médecine chinoise, les Zhāng Zhòngjǐng 張仲景/张仲景, Huá Tuó 華佗/华佗 et autres Sun Simiao 孫思邈, la liste est longue, n’a de DIU et encore moins de doctorat en médecine occidentale. Donc aucun n’était, comme on l’entend aujourd’hui, « médecins, dentistes, sages-femmes »
Il n’y a donc AUCUNE raison de ne pas être reconnu.

Vous pouvez nous solliciter pour trouver un slogan simple et efficace, ça permettrait de faire participer tout le monde pour cette reconnaissance.

Pareil pour un logo reconnaissable du premier coup d’œil.

Celui-là par exemple parle de lui même:

Et pour finir, faire intervenir encore plus les étudiants (la F.N.E.M.C. fait bien ce job) quelques soient leurs âges ce sont eux qui sont le plus impactés par cette reconnaissance et ils seront moins blasés que les anciens qui ont été déçus plus d’une fois et ce sont organisés pour vivre sans…

Ce ne sont que quelques pistes et il y en a bien sûr plein d’autres mais une chose est sûr, en l’état actuel beaucoup dont moi, se désolidariseront complètement de la Dirméch !

Bon Qi !

Fatah 🐉

Cet article a 3 commentaires

  1. Merci pour cet article!
    Paris, Paris…
    C’est vrai ( hélas ) que tout se joue à Paris…
    Mais Lyon, c’est bien aussi non???
    Belle fin de journée.
    Christel

  2. Ah! Merci pour l’article, je vous ai pas mal lu sur facebook mais je découvre seulement maintenant votre site, qui est très instructif. Merci pour ce travail.

    J’avais réagi à ce communiqué de la DirMech sur Facebook, et je rejoins plusieurs de vos conclusions. Personnellement j’ai fait le choix d’aller en Angleterre pour étudier l’acupuncture classique et la médicine chinoise, et quand je vois le bordel que c’est en France je suis bien content d’avoir fait ce choix.

    Au plaisir de vous lire
    A.

Laisser un commentaire

Fermer le menu